اليوم : الخميس 14 ديسمبر 2017 - 7:11
موقع سوس سبور

AGADIR : LE CLUB HUSA AFFICHE UN DÉFICIT DE 7,9 MDH

Le bilan du club soussi s’est soldé, selon le rapport financier, adopté lors de l’assemblée générale ordinaire, tenue en fin de semaine au stade Adrar, par un résultat déficitaire frôlant 7,9 MDH, durant cette saison contre plus de 7,4 MDH pour la saison 2015-2016, essentiellement en raison du déséquilibre entre les recettes et les dépenses.

En attendant la reconversion des clubs sportifs de la Botola Pro en Société anonyme et l’application du nouveau plan comptable, plusieurs associations sportives entament, une nouvelle fois, la prochaine saison sportive avec un déficit budgétaire. Et le Hassania d’Agadir (HUSA) ne déroge pas à cette règle. En somme, le bilan du club soussi s’est soldé, selon le rapport financier, adopté lors de l’assemblée générale ordinaire, tenue en fin de semaine au stade Adrar, en présence de 30 adhérents sur 55, par un résultat déficitaire frôlant 7,9 MDH, durant cette saison, contre plus de 7,4 MDH pour la saison 2015-2016, essentiellement en raison du déséquilibre entre les recettes et les dépenses.

En effet, les produits comptabilisés au titre de la saison 2016-2017 se sont établis à plus de 31,5 MDH contre 28,1 MDH pour la saison 2015-2016 et 29,2 MDH pour la saison 2014-2015, alors que les charges du HUSA ont atteint un montant de plus de 39,4 MDH pour la saison 2015-2016, contre 35,5 MDH et 32,9 MDH pour les deux dernières saisons. Il va sans dire que le déficit continuera d’évoluer, mais si l’on observe les différentes rubriques du rapport financier, il apparaît que le creusement du déficit budgétaire du club est aggravé, en termes de charges par les dotations d’exploitation (14,4 MDH), mais aussi les charges du personnel (11,3 MDH) et d’autres charges externes comme le salaire des joueurs et entraîneurs, les redevances de la SONARGES en plus des charges non-courantes.

En ce qui concerne les recettes, le Hassania fait face à ses dépenses grâce aux subventions de la FMRF en plus de celles des opérateurs régionaux et sponsors alors que recettes générées par les matches à domicile demeurent faibles. Dans ce sens, le déficit, n’est pas compensé par une très forte rentrée d’argent du stade en comparaison avec sa capacité d’accueil, constituée de 45.000 places numérotées, dont 10.000 en tribune couverte. Preuve à l’appui, les charges afférentes à location du terrain de la part de SONARGES (Société nationale de gestion et réalisation des stades) ont atteint plus de 1,8 MDH, alors que les recettes des matches de championnat et de la Coupe du Trône au grand stade sont respectivement de l’ordre de 1 MDH et 36.000 DH. Par ailleurs, l’actuel président, Habib Sidinou, a été réélu à l’unanimité à la tête du HUSA pour un mandat de quatre ans, alors que le club a reçu le cabinet d’étude «Auditas», désigné par la fédération pour la réalisation d’un diagnostic de la situation administrative et financière du club dans le cadre de la restructuration des clubs nationaux. Le club soussi s’est engagé avec ce même cabinet pour la réalisation du manuel de procédures de gestion alors que le club a tenu une assemblée extraordinaire le 14 avril 2017 pour se conformer à la loi 09-30, relative à l’éducation physique et aux sports, publiée au Bulletin officiel du 4 novembre 2010 et l’arrêté ministériel y afférent.

leseco
Écrit par Yassine SABER
Catégorie : Sport
Publication : 3 août 2017

ترك الرد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *